Rechercher
  • Remi Berard

Un sentiment de solitude

Jour 13, 17/07/21

J'ai partagé avec Joso un déjeuner italien : mozzarella avec des tomates et un peu d'huile d'olive puis je suis parti dans Florence sans mon violoncelle. Je ne l'ai pas touché de la journée et il me manqua un peu...


J'ai pris le tram pour aller acheter une tente à Decathlon pour Crémone car je n'ai pas encore d'endroit où dormir.

Je me suis baladé seul dans la ville. Le centre ville de Florence est riche en histoire et très condensé. J'ai eu le temps de me poser, de réfléchir et prendre mon temps. J'ai découvert le magnifique café "Todo Modo". C'est une librairie qui fait restaurant et café. Le lieu est calme et reposant. J'en ai profité pour écrire tout mes articles en retard. C'est compliqué de tenir le rythme d'un article par jour sans être en déficit de sommeil.


Sur la place Santa Maria Novella je me suis retrouvé dans une manifestation. Des cubains manifestaient en chantant leur hymne national pour la liberté.


Je me suis ensuite baladé et j'ai continué d'écrire jusqu’à ce que mon ordinateur n'ait plus de batterie pour ensuite écrire dans mon journal et décrire mon ressenti de cette première partie de voyage.

Le cadre était idyllique. Soleil couchant, rose pâle et oranger avec bruit des grillons dans le fond. Je me suis senti comme un écrivain romantique inspiré par la nature. Cette journée un peu off m'a fait réfléchir sur le voyage solitaire. Cette journée était particulièrement spéciale car je me suis senti seul.

Le soir j'ai rejoins des amis que je me suis fais dans la journée. Ils m'ont montré Florence de nuit et tout les coins peu connus des touristes.

79 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout